Présentation

  • : PUVM
  • : Association à but humanitaire/développement en Afrique
  • Contact

PRINCIPES DE VIE

AMOUR UNIVERSEL:

Aimer son prochain sans rien attendre en retour.

Sois comme :

- l’eau courante pour la générosité et l’assistance.

- le soleil pour l’affection et la miséricorde.

- la nuit pour la couverture des défauts d’autrui.
- la mort pour la colère et la nervosité.
- la terre pour la modestie et l’humilité.
- la mer pour la tolérance.

Parais tel que tu es ou bien sois tel que tu parais

        Rûmi 1207 – 1273. Toujours d’actualité

 

Ou si vous preferez :

"Aime ton prochain comme ton propre frere"

" Fais à autrui ce que tu aimerais que l’on te fasse"

 

Domaines

Education

Santé

Ecotourisme

Articles Récents

  • De Retour à Kanyegero
    Situation actuelle : Après plusieurs mois d’inactivité, due au manque de financement d’une part et à mon voyage en Europe d’autre part, le site s’est un peu dégradé à cause des intempéries et du manque d’entretien. Etat des lieux : Le dôme(5) débuté à...
  • KIT D'ANALYSE
    Afin de pouvoir obtenir des BTC, Briques de Terre Compressées, de qualité, nous envisageons d'acquérir un kit d'analyse de la terre. Suivant la composition des sols dans l'environnement de nos projets, nous jugerons de la faisabilité ou non des constructions...
  • Recherche d'un transport
    Nous sommes à la recherche d'un moyen pour acheminer une machine à brique après son achat. MSF que nous avons contacté nous a dit ne pas assurer ce genre de prestation, donc on continue les contacts. Une photo de la machine qui nous intéresse, avec ses...
  • Retour en RDC
    Après un break de quelques mois, je me prépare a retourner en RDC. Nous avons pris contact avec une société fabriquant des machines a briques, BTC. http://www.mecoconcept.com/fr/offre/press-manuelle-briques-terre-crue.php Cette société est basée à Toulouse,...
  • Délégation des entrepreneurs belges
    Une forte délégation d’entrepreneurs belges, est arrivée le jeudi 26 mars de Bujumbura. Un atelier a était organisé à l’hôtel Panorama, au bord du lac, par le représentant de l’ambassade de Belgique et de la FEC (Fédération des Entrepreneurs Congolais)....
  • Fête de la sœur Annonciata
    Le 25 mars était le jour de la fête de la sœur Annonciata. Toutes les sœurs du Lycée Wima (une douzaine) se sont réunies pour souhaiter la fête à leur doyenne, première sœur africaine de leur congrégation. Il y avait du vin, des gâteaux….et surtout une...
  • Visite chez la sœur Astride
    Un de nos amis qui souffrait du dos, a eu recours aux soins de la sœur Astride, phytothérapeute. Après 2 semaines ses douleurs avaient disparu. Il nous a donné un N° de téléphone afin de la contacter pour un collègue de Pauline, travaillant aussi à la...
  • Amélioration couverture dôme
    Après les grosses quantités de pluie qui sont abattues sur l’éco-village, les sacs de terre ont été complétement imbibés, à tel point que la stabilité des dômes était menacée. La solution qui nous a paru la plus simple et la moins onéreuse, était de couvrir...
  • Site web pour le Lycée Wima
    La préfète, sœur Julienne, nous a demandé si on pouvait créer un site pour leur établissement. Nous avons pensé que c’était plus simple de faire un blog qui ne demanderait pas de sortie de fond, mais par contre il faudrait y mettre des articles régulièrement....
  • Rencontre sportive inter-écoles
    Le samedi 15 mars, une rencontre de basket a eu lieu entre le Lycée Wima et l’Athénée d’Ibanda. D’après les commentaires, l’équipe de l’Athénée est d’un niveau supérieur et certaines filles jouent en équipe nationale. Le résultat semblait sans appel car...

6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 08:14

Situation actuelle :

Après plusieurs mois d’inactivité, due au manque de financement d’une part et à mon voyage en Europe d’autre part, le site s’est un peu dégradé à cause des intempéries et du manque d’entretien.

Etat des lieux :

Le dôme(5) débuté à mon départ, est resté en l’état, sauf que les pluies et le soleil ont eu raison de la solidité des sacs.

D’après notre expérience, il ne faut pas aller au-delà d’un mois sans mettre une protection, sinon on passe un doigt à travers la toile sans difficulté car les parties exposées se désagrègent complètement. La photo est suffisamment éloquente.

La grande paillote s’est effondrée, à cause des grands vents, mais surtout des fourmis rouges qui avaient complétement rongé les bases des sticks.

Le vent n’a eu qu’à la pousser pour que la paillote bascule et s’affaisse.

Les dômes ayant eu un chapeau chinois ont tenu, pour les 2 autres, la terre protectrice commençait a partir.

Actions menées depuis mon retour :

Reconversion de la grande paillote, en petit paillote.

Prolongement des autvents de ce qui sera le comptoir Bar/Resto

La paille récupérable de la grande paillote a servi à faire une partie des chapeaux chinois sur les dômes couverts de terre.

Nous avons recouvert de terre les 4 dômes et le comptoir (celui-ci pas terminé par manque de finance).

Le dôme 1 n’ayant pas eu de poutre pour mezzanine dès la construction, une structure en madrier a été montée, incluant un coin toilettes sèches, comme le dôme 2; 2 dômes en sont encore dépourvus. Il faut dire que c’est une innovation qui n’avait pas été prévue au départ, la mezzanine et les toilettes sèches à l’intérieur, plus confortable que d’aller sous la pluie pour accéder à ceux de l’extérieur.

La structure verticale de madriers du dôme 1 nous a permis de faire une banquette pour s’asseoir ou s’allonger (on est en Afrique).

Comme j’avais repris les 10kg perdus dans l’année écoulée, je me suis permis de financer (sur ma pension alimentaire *) les petites dépenses obligatoires pour relancer la mécanique.

Nous avons, PDIP et moi, rencontré le Mwami qui a confirmé son soutien au projet Kanyegero et va faire en sorte de l’inclure dans le budget de la Chefferie.

Le Mwami envisage aussi la construction d’un débarcadère en dur (béton), pour faciliter l’accès au site en cas de non praticabilité de la piste à cause des pluies.

Beaucoup reste à faire pour que cet Eco-village soit complétement opérationnel.

  1. Finir les aménagements :

- De la boutique et bureau d’accueil

- Du comptoir Bar/Resto

- Des dômes

- De la cuisine

- Des toilettes sèches / douches

2. Acheter tout le matériel et mobilier qui servira à l’accueil des visiteurs :

La liste est longue, incluant tables, chaises, couverts, assiettes, matelas…..un état des besoins a été présenté.

3. Designer un responsable du site qui supervisera le ou la responsable :

- De la boutique( Photo)

- Du Bar/Resto(photo)

- Des dômes / hôtel

Avec un financement assuré, ce site peut être opérationnel avant 3 mois.

Evidemment il faudra y inclure de l’énergie, car les bougies et les leds ne peuvent être que provisoires. Le gros avantage des bougies,c’est qu’elles ne permettent pas encore de brancher une très bruyante stéréo, ce qui dénaturerait complétement le site de Kanyegero et lui enlèverait le côté isolé, calme et tranquille propice au repos.

* Je viens de comprendre pourquoi j’avais perdu 10kg,j’avais fait descendre mes rations à 60$ par mois,donc à 2$ par jour, soit sous le seuil de pauvreté !!!!

De Retour à Kanyegero
De Retour à Kanyegero
De Retour à Kanyegero
De Retour à Kanyegero
De Retour à Kanyegero
De Retour à Kanyegero
De Retour à Kanyegero
De Retour à Kanyegero
De Retour à Kanyegero
De Retour à Kanyegero
De Retour à Kanyegero
De Retour à Kanyegero
De Retour à Kanyegero
De Retour à Kanyegero

Partager cet article

Published by PUVM - dans Eco tourisme
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 14:45

Afin de pouvoir obtenir des BTC, Briques de Terre Compressées, de qualité, nous envisageons d'acquérir un kit d'analyse de la terre.

Suivant la composition des sols dans l'environnement de nos projets, nous jugerons de la faisabilité ou non des constructions prévues.

KIT D'ANALYSE
KIT D'ANALYSE

Partager cet article

Published by PUVM - dans Activités
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 06:54

Nous sommes à la recherche d'un moyen pour acheminer une machine à brique après son achat.

MSF que nous avons contacté nous a dit ne pas assurer ce genre de prestation, donc on continue les contacts.

Une photo de la machine qui nous intéresse, avec ses dimensions

Machine Manumeco et ses dimensions
Machine Manumeco et ses dimensions

Machine Manumeco et ses dimensions

Partager cet article

Published by PUVM - dans Activités
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 15:16

Après un break de quelques mois, je me prépare a retourner en RDC.

Nous avons pris contact avec une société fabriquant des machines a briques, BTC.

http://www.mecoconcept.com/fr/offre/press-manuelle-briques-terre-crue.php

Cette société est basée à Toulouse, ce qui nous facilite le déplacement pour notre rendez vous.

L'acheminement dans l'est de la RDC pose des difficultés de logistique.

Nous essayons de contacter des ONG qui travaillent dans la région mais nous n'avons pas encore de solution.

A suivre

Partager cet article

Published by PUVM - dans Activités
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 11:07

Une forte délégation d’entrepreneurs belges, est arrivée le jeudi 26 mars de Bujumbura.

Un atelier a était organisé à l’hôtel Panorama, au bord du lac, par le représentant de l’ambassade de Belgique et de la FEC (Fédération des Entrepreneurs Congolais).

Durant cette présentation, il a été expliqué que la RDCongo était sur la voie de la normalisation et que des projets pouvaient être initiés, dans le cadre de la « Tanganyika belt », impliquant le Burundi, la Tanzanie, le Congo et la Zambie.

Le port de Kalundu au sud d’Uvira, 2ème port après Matadi, serait un point focal. Il faut envisager aussi de rallonger la piste de l’aéroport de Kavumu, à 30km de Bukavu.

Il faut créer des ZES « Zones Economiques Spéciales », dans le sud Kivu, le Maniema et le nord Katanga afin d’attirer des investisseurs dans des régions spécifiques où tout est à faire.

Après l’introduction du Gouverneur et la présentation de la société Banro, la cinquantaine d’entrepreneurs belges ainsi que leurs partenaires congolais, se sont retrouvés sur la terrasse de l’hôtel, au bord du lac, afin de poursuivre leurs contacts par des entrevues plus constructives.

Parmi eux, nous avons pu cibler ceux du domaine de l’énergie hydroélectrique, pour le projet au Maniema, de l’énergie solaire pour Kanyegero et surtout celui du tourisme avec le délégué du guide touristique, « Petit futé ».

Nos projets ne peuvent évidemment pas intéresser des hommes d’affaires venus chercher des contrats commerciaux, mais les 4 personnes contactées ont eu déjà à faire des interventions dans des pays comme Madagascar, Haïti…donc ils étaient à l’écoute de nos préoccupations.

Nous avons échangé nos emails, afin qu’ils nous conseillent sur ce que nous voulons entreprendre.

Ces contacts ont été très positifs et tous ont été intéressés par l’écovillage Kanyegero, même un architecte. Avec le guide du Petit Futé, c’était plus concret car il a dit qu’il pouvait parler de cette expérience dans son guide et que nous devions le tenir informé de nos avancements.

Cette délégation étant arrivée le 26, un cocktail a été offert par l’ambassade de Belgique. Nous y avons rencontré le chef de cuisine, de nationalité suisse, qui nous a gâtés en nous faisant une salade copieuse, pour végétariens.

Délégation des entrepreneurs belges
Délégation des entrepreneurs belges
Délégation des entrepreneurs belges
Délégation des entrepreneurs belges

Partager cet article

Published by PUVM - dans Activités
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 11:03

Le 25 mars était le jour de la fête de la sœur Annonciata. Toutes les sœurs du Lycée Wima (une douzaine) se sont réunies pour souhaiter la fête à leur doyenne, première sœur africaine de leur congrégation.

Il y avait du vin, des gâteaux….et surtout une histoire. Les sœurs ont poussé leur doyenne à relater dans les détails, ses péripéties lors de son voyage en Europe, alors qu’elle n’avait que 18 ans.

L’AVC a fait perdre une partie de sa mémoire et cet exercice la forcer à se rappeler. La sœur Annonciata s’est montrée très volubile au fur et à mesure qu’elle progressait dans son histoire.

C’était en 1960, au moment de l’indépendance, donc période politique très chaude. En compagnie de 2 autres sœurs, elles ont été introduites dans l’avion (pas de précision sur le model ) mais à cet époque c’était des petits avions qui n’avaient rien à voir avec les jumbos jet de notre génération.

Elle expliquait qu’elles se faisaient toutes petites et que les pilotes disaient « vous n’allez pas venir chez nous, une fois…. » on ne répondait pas et on s’est fait plus petites encore. Mais l’avion à décoller avec elles à bord. Elles n’osaient pas regarder par les fenêtres de peur de tomber à l’extérieur. Après l’atterrissage, se retrouver dehors, avec les grands immeubles, la circulation…elles ont dit « mon Dieu, ils vont nous manger ; on ne verra plus chez nous ! »

Évidemment, à l’évocation de ces instants, c’était l’hilarité chez les spectateurs. Mais toutes les sœurs étaient contentes de voir que leur ainée avaient toujours en mémoire ces instants et en plus relatés avec humour.

Fête de la sœur Annonciata
Fête de la sœur Annonciata
Fête de la sœur Annonciata

Partager cet article

Published by PUVM - dans Anecdotes de vie africaine
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 08:53

Un de nos amis qui souffrait du dos, a eu recours aux soins de la sœur Astride, phytothérapeute. Après 2 semaines ses douleurs avaient disparu.

Il nous a donné un N° de téléphone afin de la contacter pour un collègue de Pauline, travaillant aussi à la coopération suisse et qui souffre de la région cervicale depuis une année. Il a déjà vu des kinésithérapeutes, des ostéopathes, mais les douleurs reviennent quand il travaille sur un ordinateur.

Nous nous sommes rendus au couvent des sœurs, à Miti, sur la route de l’aéroport.

La Sœur Astride nous a reçu et introduit dans son petit local, qui était jusqu’à peu de temps encore, l’atelier de couture, reconnaissable aux affiches de modes sur les murs. Elle nous a expliqué qu’un bureau allait être construit pour abriter sa pharmacie et son bureau.

Nous lui avons demandé comment elle a été amenée à devenir phytothérapeute. Elle nous a relaté son histoire, qui démarre en 1994, avec une très grosse douleur vertébrale, au niveau des dorsales. La moelle épinière sortait presque de la colonne. Elle a été envoyée dans un endroit qui était un peu éloigné de sa communauté ; elle a été traitée quelques temps, puis la guerre a commencé. Il lui a été impossible de se faire soigner, donc elle a demandé à Dieu de lui indiquer les plantes qui la guériront, en faisant elle-même ses médicaments. Elle a reçu des indications précises car après 4 ans de calvaire, elle a été guérie.

Elle a poursuivi ses activités, mais pour soigner les autres. Elle a édité une brochure de 160 p, qu’elle vend 20$. Elle y joint une liste de maladies traitables par ses soins, avec le montant dont il faut s’acquitter, pour chaque intervention, en $ toujours, cela varie de 10 à 50$.

Ce qui est regrettable, c’est la qualité plus que médiocre des photos des plantes qui illustrent cette brochure.

Donc la sœur Astride nous a demandé si nous connaissions des gens souffrants à qui nous pouvons donner son adresse. Il faut des fonds pour son nouveau bureau.

Elle a traité notre ami, avec de la pulpe de tubercule de colocase, additionné d’une pommade, car dit-elle, sans cette pommade la brûlure serait plus intense et plus longue. Notre ami a confirmé qu’effectivement la température montait rapidement.

Une fois les soins terminés, elle nous a demandé si on voulait du lait caillé, de la viande de porc (ils ont un élevage, du miel. Nous voulions du miel, mais comme il était trop coagulé, ça sera pour une autre fois.

Après notre départ, nous sommes passés dans un autre couvent, où nous avons trouvé du miel.

Ils avaient un magnifique jardin et pelouse, avec un bâtiment de style typique des constructions religieuses.

Couvent de Soeur Astride et autre couvent fleuri
Couvent de Soeur Astride et autre couvent fleuri
Couvent de Soeur Astride et autre couvent fleuri
Couvent de Soeur Astride et autre couvent fleuri
Couvent de Soeur Astride et autre couvent fleuri
Couvent de Soeur Astride et autre couvent fleuri

Couvent de Soeur Astride et autre couvent fleuri

Partager cet article

Published by PUVM
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 08:43

Après les grosses quantités de pluie qui sont abattues sur l’éco-village, les sacs de terre ont été complétement imbibés, à tel point que la stabilité des dômes était menacée.

La solution qui nous a paru la plus simple et la moins onéreuse, était de couvrir complétement les dômes par une toiture paillote.

Nous avons fait l’essai avec le dôme 5 ; après un temps, le vent a séché les sacs qui ont durci comme de la brique et donc assuré la stabilité de la construction.

Un autre problème que nous rencontrons, c’est l’infiltration souterraine des eaux de pluie, qui descente de la montagne. Le site de Kanyegero étant très pentu, toute l’eau déferle vers le bas et s’infiltre dans le sol des dômes, ce qui laisse une humidité constante.

Une canalisation des eaux en amont s’avère donc indispensable.

Dôme 5 couvert

Dôme 5 couvert

Partager cet article

Published by PUVM
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 10:55

La préfète, sœur Julienne, nous a demandé si on pouvait créer un site pour leur établissement.

Nous avons pensé que c’était plus simple de faire un blog qui ne demanderait pas de sortie de fond, mais par contre il faudrait y mettre des articles régulièrement.

Sœur julienne a dit qu’elle allait s’y mettre pour apprendre comment faire avant notre départ.

Le résultat de nos discussions se trouve ci :

http://lycee-wima-bukavu.over-blog.com/

Il semble qu’il y a un problème, que nous n’avons pas encore localisé, car le site ne figure pas dans le moteur de recherche de google.

Nous supposons que c’est une procédure sécuritaire qui n’a pas été faite correctement et espérons résoudre rapidement ce petit inconvénient.

Partager cet article

Published by PUVM - dans Activités
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 10:53

Le samedi 15 mars, une rencontre de basket a eu lieu entre le Lycée Wima et l’Athénée d’Ibanda.

D’après les commentaires, l’équipe de l’Athénée est d’un niveau supérieur et certaines filles jouent en équipe nationale.

Le résultat semblait sans appel car on nous a annoncé que l’Athénée avait le double de points.

Par contre les sœurs nous ont avoué qu’elles avaient eu du mal à maitriser les supporters de leur équipe car il y avait beaucoup d’agressivité chez elles ; certainement due à la présence de garçons provocateurs de l’Athénée. L’Athénée est mixte.

Match de basket
Match de basket

Match de basket

Partager cet article

Published by PUVM - dans Anecdotes de vie africaine
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog